Recherche Agronomique
Volume 13, Numéro 23, Pages 41-48

Valorisation De Quelques Variétés De Blé Dur Cultivées En Algérie Pour L’alimentation Des Ruminants

Auteurs : Arbouche F. . Arbouche Y. . Arbouche H.s. . Arbouche R. . Mayouf R. .

Résumé

L’utilisation des blés durs en alimentation du bétail est conditionnée par la conjoncture boursière mondiale. Son concurrent direct reste le maïs. En Algérie, face à la parité du dinar, à la demande croissante des consommateurs et à la marginalité des blés durs cultivés notamment les variétés endémiques, l’importation de ces blés est de plus en plus croissante. Les variétés locales sont en voie d’extinction faute de débouché économique puisqu’elles ne répondent pas aux exigences industrielles (valeur boulangère faible) et ont des rendements moyens. Leurs utilisations en alimentation du bétail permettraient de sauvegarder ces potentiels génétiques tout en assurant un développement des productions animales. La composition chimique des variétés étudiées se caractérise par une teneur protéique intéressante (13,7 % de MS) et un taux de lignigne (2,6 % de MS) supérieur à la teneur des variétés européennes. Les valeurs énergétiques (1,15 UFL et 1,15 UFV) sont moins importantes au même titre que les valeurs en PDI ( 32,95 PDIA ; 90,14 PDIN ; 109,85 PDIE). Leurs utilisations dans les formules alimentaires des animaux domestiques ne peuvent être assimilées du point de vue nutritionnel aux variétés européennes.

Mots clés

alimentation du bétail, blés durs, valeurs nutritives.