Insaniyat
Volume 7, Numéro 22, Pages 37-58

Agadir Gestion Urbaine, Stratégies D'acteurs Et Rôle De La Société Civile : Urbanisme Opérationnel Ou Urbanisme De Fait ?

Auteurs : Ben Attou Mohamed .

Résumé

L’hétérogénéité urbaine d’Agadir résultait d’une triple dynamique démo-économique, socioculturelle et politico-administrative dont les paramètres aboutissent à une agglomération duale et polynucléaire qui nécessite des restructurations institutionnelles, stratégiques et opérationnelles. Urbanisme opérationnel ou spontanéité urbaine ? Telles sont les questions que posent cet article, qui vise à analyser les obsessions qui construisent la logique de l’urbanisme dans cette ville : (pouvoir, doctrine administration, ou bien tension sociale), à travers une approche critique. Agadir qui a subi le séisme de 1960 a été reconstruite selon un schéma d’aménagement classique qui s’est trouvé vulnérable face à plusieurs défis relatifs à la planification et à la gestion urbaine. Le séisme a laissé des traces indélébiles dans la mémoire collective et sur le mode d’organisation et de fonctionnement urbains, mais les efforts de modernisation de la ville ont fait de la ville un laboratoire d’urbanisme dont les dysfonctionnements nombreux influent négativement sur la gestion du transport collectif. Malgré ces handicaps, Agadir s’est structurée selon ses propres mécanismes pour devenir une capitale régionale et une métropole économique. Mais dés l’an 1985, Agadir est devenue victime de sa propre dynamique, d’où l’intervention de la société civile à travers deux principes d’approche : action/pression.

Mots clés

Agadir; Hétérogénéité urbaine; Triple dynamique ; Agglomération; Polynucléaire ; Société civile ; Aménagement urbain ; Gouvernance ; Identité urbaine.