Insaniyat
Volume 7, Numéro 21, Pages 123-140

Roman Et Histoire. « Le Rivage Des Syrtes » : Le Mythe De L’ambiguïté De L’homme Du Xxème Siècle Entre L’individualisme Réfractaire Et Le Suicide Collectif

Auteurs : Atallah Mokhtar .

Résumé

A la lumière des circonstances qui servent de point d’ancrage historique au roman, « Le Rivage des Syrtes » prend pour prétexte la déception amoureuse d’un jeune noble, répondant au nom d’Aldo qui essaie de s’éloigner du lieu de ses déboires. Ce roman, à l’écriture travaillée révèle un art savant de la composition romanesque et une restitution de la mythologie au sens large de l’acception universelle dont la fable est composée sur le thème d’une transgression. Ainsi Aldo se retrouve dans une situation d’attente qui ressemble, en tous points, à celle qui précéda le second conflit mondial, avec la montée du nazisme, ou à celle qui lui succéda avec la paranoïa de la guerre froide ; le roman met en lumière les contours de l’Histoire universelle au XXème siècle. En ce sens la transgression d’Aldo dans « Le rivage des Syrtes » est considérée comme la dernière résultante d’une évolution mythique de tous les temps, refoulée dans l’inconscient collectif de tous les peuples.

Mots clés

Roman; Histoire; « Le rivage des Syrtes » ; Aldo –Transgression ; Guerre – Noblesse ; Inconscient collectif ; Mythologie ; Conflit.