Insaniyat
Volume 5, Numéro 15, Pages 169-173

L'intellectuel En Question Dans « La Traversée » De Mouloud Mammeri. Discours De La Fiction Ou Discours Sérieux. Essai D'analyse Pragmatique De Discours Selon La Théorie Des Actes De Langage De John R. Searle.

Auteurs : Kebbas Malika .

Résumé

Ce travail porte sur une analyse pragmalinguistique de discours selon la théorie des actes de langage de J.R. Searle appliquée à un corpus littéraire : La Traversée[1]. Quatrième et dernier roman de l'écrivain algérien d'expression française, Mouloud Mammeri. Son objectif est de percer à jour les stratégies discursives et de contournement utilisées par l'écrivain pour exprimer sa vision du statut de l'intellectuel en général et de ses relations avec le Pouvoir et donc de son propre statut en particulier. Le choix de ce thème semble s'imposer dans ce roman car Mourad, le personnage principal est un journaliste en charge de la page culturelle d'un quotidien : il s'agit d'un intellectuel impliqué dans le champ culturel mais qui refuse de continuer, qui choisit délibérément de s'éloigner de ce champ. En effet, « les élus » lui ont ouvert la porte du « paradis », mais il ne veut plus jouer le jeu, il ne veut plus mener « la grande vie ». Il décide de démissionner à la suite de la censure dont sont article, « » La Traversée »du désert », fait l'objet. Cet article, sorte d'épopée symbolique retraçant l'itinéraire des "héros", est révélateur du malaise de l'époque où la parole, l'expression libre de l'intellectuel est frappée d'interdit.

Mots clés

« La Traversée » ; Mouloud Mammeri ; Discours ; la théorie des actes de langage ; John R. Searle.