Insaniyat
Volume 12, Numéro 41, Pages 27-39

L’enfant Algérien à L’école : Du Pouvoir De La Langue à La Langue Du Pouvoir

Auteurs : Chachou Ibtissem .

Résumé

Il serait pressant d’appréhender les dysfonctionnements de l’institution scolaire algérienne d’un point de vue sociolinguistique, sans craindre d’être accusé d’un quelconque délit d’identitarisme. Il s’agit de ré/identifier les besoins de l’enfant/apprenant sur le plan linguistico culturel. A partir de là, on pourra mettre en œuvre des stratégies pédagogiques intégratives et des savoirs didactiques en situation d’enseignement/apprentissage qui tiennent compte de l’univers culturel de l’enfant, de ses langues maternelles, et de tout ce qu’il est en société et qu’on lui refuse parfois d’être à l’école. Quoique subversive comme la qualifie Mohamed Lakhdar Maougal, il n’est pas négligeable de faire appel à la sociolinguistique, celle qui est du côté de l’apprenant et non celle qui n’est que du côté des politiques linguistiques, l’objectif est de prévenir, les raisons de la désaffection que l’enfant éprouve pour son école, et de faire cesser cette confrontation mettant en présence deux identités l’une scolaire et l’autre sociale.

Mots clés

Langue maternelle ; sociolinguistique ; institution scolaire ; l’enfant/apprenant ; immersion linguistique ; valorisation ; stigmatisation ; socio didactique.