Insaniyat
Volume 14, Numéro 48, Pages 35-51
2010-06-30

Au-delà Du Choc Des Civilisations : Autrui Au Cœur De L’identité D’ego Dans Le Monde Méditerranéen

Auteurs : Cicchelli Vincenzo .

Résumé

En tirant parti d’un contexte géopolitique comme le nôtre, encore trop marqué par l’idée d’une opposition frontale entre certaines civilisations, cet article souhaite aller au-delà des conceptions fixistes des cultures. Pour ce faire, il soutient la thèse que dans toute identité il existe une part d’altérité qu’il serait nuisible de vouloir occulter, car c’est exactement le refoulement de la différence et de la pluralité qui concourt à entretenir des conceptions puristes, statiques et univoques des appartenances souvent à la base du prétendu choc des civilisations. Dans cette perspective, repenser la notion d’identité, en incluant une dimension d’altérité, permet de sauver cette notion, qui renvoie à la fois à un usage scientifique - son succès dans la sociologie contemporaine ne saurait être démenti - et moral (que l’on songe à toute sorte de mouvements de libération et d’émancipation). Il s’agit au fond de lui rendre justice, car rien n’est plus humainement impérieux et nécessaire qu’un sentiment d’identité, tout en évitant d’en faire un usage délétère, ce qui est le cas de tous les durcissements identitaires réalisés par les fondamentalistes.

Mots clés

Identité ; Altérité ; Pluralité ; Méditerranée ; Choc des civilisations.