Insaniyat
Volume 19, Numéro 70, Pages 83-110

Contribution Des Migrants De Retour Au Développement De Leurs Pays D’origine. étude Comparative Entre Les Pays Du Maghreb : L’algérie, La Tunisie Et Le Maroc

Auteurs : Benhaddad Nesrine Amina . Hammouda Nacer-eddine .

Résumé

Le mouvement de retour au pays d’origine a été longuement négligé d’un point de vue statistique, ce qui a rendu son étude difficile et les recherches s’y rapportant peu abondantes notamment pour le cas des pays du Maghreb (Algérie, Tunisie et Maroc). La migration de retour constitue une problématique complexe qui a plusieurs segments d’analyse. Son lien étroit avec le développement économique et social des pays d’origine soulève un intérêt très vif et de plus en plus marqué dans le monde entier. Il dépend des profils des migrants, de l’état de préparation de leur retour et de la mobilisation des ressources : le capital financier et le capital humain et social. Comment se manifeste la contribution des migrants de retour dans les pays du Maghreb ? Telle est la question qu’on se pose dans cet article.

Mots clés

Migration de retour ; développement ; pays d’origine ; Maghreb ; transferts de connaissances ; transferts financiers.