Insaniyat
Volume 15, Numéro 53, Pages 143-166

Mobilité Sociale Et Changements Sociaux En Algérie : Essai D’analyse Des Inégalités Des Chances Et Des Différenciations Sociales

Auteurs : Derras Omar .

Résumé

La présente contribution a pour objet l’analyse de la mobilité professionnelle et sociale en Algérie1. Les objectifs principaux attendus visent à mettre en exergue les déterminants et les enjeux majeurs que recèle l’étude de la mobilité sociale en Algérie En 2010, la mobilité sociale ascendante n’est plus un phénomène exclusif aux couches sociales populaires, comme dans les années fastes de l’époque du populisme de la décennie 1980. Le ralentissement significatif de la mobilité sociale ascendante s’exprima à la fois par la prépondérance de la mobilité courte et de voisinage, d’une forte rigidité sociale de l’ensemble des groupes sociaux et fait nouveau du déclassement social des couches supérieures. Ces formes simultanées de mobilité ont conduit à une nouvelle configuration de la structure sociale avec la reconstitution des couches moyennes et à la moyennisation de la société. Mais la fragilité de l’économie algérienne qui repose encore et exclusivement sur la rente pétrolière18 ne permet pas de relancer la croissance économique, et demeure caractérisée par la mauvaise répartition de la rente notamment entre les salariés et les indépendants, la mauvaise gouvernance et l’ambigüité d’une politique économique qui ne valorisent pas en priorité, l’effort, le mérite et la compétence. A défaut de mesures urgentes et courageuses, le pays va connaitre non seulement une amplification des inégalités sociales et la polarisation des classes sociales, mais aussi il sombrera dans une crise économique et sociale grave et durable tant que l’Algérie restera fortement dépendante et à la merci des aléas et les fluctuations des prix des hydrocarbures sur le marché mondial.

Mots clés

Mobilité sociale; changements sociaux; inégalités; différenciations sociales.