Revue Nature et Technologie
Volume 7, Numéro 1, Pages 108-114

Phytoextraction Du Zinc Et Du Cadmium Par Le Kenaf (hibiscus Soumis Le : 08 Novembre 2013 Forme Révisée Acceptée Le : 01 Juin 2014 Email De L'auteur Correspondant : Saraharb@hotmail.fr A Cannabinus L.) Cultivé Sur Un Sol Pollué Par Des Métaux Traces

Auteurs : Arbaoui Sarra . Roger Paul . Bettaieb Taoufik .

Résumé

L’irrigation continue à l’eau usée traitée apporte au sol des quantités en éléments traces métallique tels que le Cd et le Zn est constitue, ainsi, une source de contamination des terres agricoles. Cette contamination perturbe le fonctionnement des écosystèmes, mais aussi présente un danger pour la santé humaine à cause du transfert de ces contaminants à travers la chaîne alimentaire. La phytoextraction repose sur la capacité des plantes supérieures à extraire les métaux toxiques et les accumuler dans leurs tissus. Dans le présent travail la capacité du kenaf à extraire le Cd et le Zn à partir d’un sol irrigué depuis 20 ans par l’eau usée traitée a été évaluée. L’essai a été conduit selon un dispositif en bloc aléatoire. Après la récolte les teneurs des métaux traces dans les différentes parties de la plante ont été déterminé par des analyses d’absorption atomique. Les concentrations du kenaf en Zn et en Cd ont atteint 65 mg/kg MS et 2.6 mg/kg MS respectivement. Ces résultats montrent la possibilité d’utilisation du kenaf dans la dépollution des sols contaminés par ces éléments traces.

Mots clés

kenaf ; phyroremédiation ; zinc ; cadmium.