Le Journal de l'Eau et de l'Environnement
Volume 3, Numéro 5, Pages 91-98

Contribution A L’etude De La Remise En Suspension Des Alluvions Des Retenues Hydrauliques Des Pays Semi Arides

Auteurs : Séraji H. . Kassoul M . Belorgey M .

Résumé

Dans le cadre d’une étude de quantification de l’alluvionnement des ouvrages hydrauliques, il a été observé que la capacité initiale des barrages des pays nord africains on enregistré 44% de perte de volume en 1986. Par ailleurs, des études plus récentes sur certains barrages iraniens ont conduit à des résultats similaires. Dans l’état actuel des ouvrages hydrotechniques des pays semi-arides, pour une exploitation rationnelle des réserves et un respect de la durée de vie des ouvrages, l’évacuation des sédiments accumulés présente un intérêt certain. L’objectif de cette étude est de contribuer à la détermination des principaux paramètres qui interviennent dans le processus de la remise en suspension des sédiments lors d’un phénomène de chasse. Afin d’analyser les conditions de remise en suspension favorisant l’évacuation des sédiments, une connaissance hydrodynamique de l’écoulement à proximité de la vidange de fond s’impose. Ce phénomène d’écoulement correspond à celui d’une couche limite graduellement variée dont les conditions extérieures sont fonction de variables d’espace. Une étude, avec sédiments, nous a permis d’appréhender les paramètres et les aspects hydro-sédimentaires du phénomène de chasse.

Mots clés

Alluvions , Retenue