دراسات إنسانية واجتماعية
Volume 4, Numéro 5, Pages 93-106

ثورة التحرير الجزائرية وترسيخ آليات ارتباط الديني بالسياسي

الكاتب : كلثوم براني .

الملخص

Devant le conflit interne du Mouvement national concurrent d'acquérir une légitimité politique, Il était nécessaire de se référer à l'espace des principes symboliques et islamiques qui portent sur la liberté, la justice et l'égalité en termes de religion, revendiqués par les algériens et transformées comme valeurs culturelles, ethniques et religieuses contre la présence coloniale, à travers une tendance populiste qui a reconstruit le concept du pouvoir politique à partir des convictions militantes conditionnées par une conscience religieuse et linguistique sous la pression des rapports de classe capitalistes coloniales de la production qui ont mené à la souffrance, la pauvreté et la misère des classes ouvrière et des paysans Algériens, Après avoir ravagé les fondements de l’économie traditionnel, basée principalement sur l'agriculture. Il s’agissait donc d’un discoure politique qui confrontait les pauvres et les riches dans une vision fondée sur la profondeur du nationalisme arabe spirituelle manifesté à travers les valeurs arabes et l'engagement à la religion, et en inculquant les valeurs nationales observées comme création supérieure et morale des non-instruits (tendance du populisme) qui guidait le mouvement des libertés démocratiques après être reconduit en idéologie communautaire adaptée par la violence révolutionnaire pour s'exprimer, et comme une continuation des résistances guidées par un charismatique populiste qui déclenchera la guerre de révolution en Novembre 1954, qui a rétablie l'ordre de la pensée nationale algérienne, et produit les normes nouvelles du concept du pouvoir politique dont l’islam a été l'un de ces principes

الكلمات المفتاحية

Pouvoir, Religion, Politique, Islam, Idiologie, Révolution