Revue Nature et Technologie
Volume 9, Numéro 2, Pages 15-24

Etude Ethnobotanique Et Floristique Dans Les Communes Rurales Sehoul Et Sidi-abderrazak (cas De La Maamora-maroc Septentrional)

Auteurs : Alaoui Assmaa . Laaribya Said .

Résumé

Pour connaître les plantes aromatiques médicinales existantes dans la forêt ainsi que leurs usages pratiqués par la population locale, une étude floristique et ethnobotanique a été réalisée dans les communes rurales Sehoul et Sidi-Abderrazak (dans la Maamora). L’objectif de ce travail est d’évaluer l’impact de la population sur les ressources naturelles de la forêt et chercher par la suite les méthodes adéquates de valorisation, de conservation de la richesse naturelle de la zone. En effet un inventaire floristique a été réalisé dans un premier temps. Puis à l’aide de 780 fiches questionnaires, des enquêtes ethnobotaniques ont été menées sur le terrain pendant deux campagnes (2011-2012 et 2012-2013). Les résultats de cette étude ont montré que la zone d’étude est très riche en plantes aromatiques et médicinales. Cette richesse constitue une source thérapeutique et économique très importante pour la population locale. Ainsi 103 plantes ont été recensées. Elles se répartissent en 31 familles dominées par les Asteraceae, les Poaceae, les Fabaceae et les Liliaceae. La majorité de ces espèces servent comme plantes pastorales au bétail pâturant dans la forêt et 30 % sont définie comme espèces médicinales utilisées pour le traitement de plusieurs maladies. Les résultats ethnobotaniques obtenus montrent aussi qu’il est possible d’utiliser ces plantes dans le développement socio-économique locale, et ce dans le cadre de valorisation du potentiel humain et naturel.

Mots clés

Plantes aromatiques médicinales, ethnobotanique, Maamora, étude floristique, population locale