Revue d'économie et de statistique appliquée
Volume 14, Numéro 2, Pages -

Analyse De La Pauvrete Des Enfants En Algerie : Une Approche De Privations Multiples (moda)

Auteurs : Ratiba Larabi. Eric Patrick Feubi Pamen. Assia Cherif.

Résumé

Cet article fournit des estimations nationales sur la pauvreté multidimensionnelle des enfants de deux à cinq ans en Algérie, à partir de l’approche d'analyse du chevauchement des privations multiples (MODA) développée par l’UNICEF. Les dimensions de privations et les indicateurs retenus pour le groupe d'âge 24 à 59 mois ont été sélectionnés à la suite d'une convention des droits de l’enfant (CDE) et calculés à partir des données de l’enquête MICS4 (2012-2013). Nos principaux résultats montrent que l’ampleur de la privation est relativement élevée chez les enfants. Les conditions de logement, l’accès à l’eau potable et le statut nutritionnel constituent les problèmes majeurs. Il existe de fortes disparités urbaines/rurales surtout dans la dimension assainissement où plus de la moitié des enfants ruraux sont privés. Les enfants qui vivent dans les régions du hauts plateaux centre et hauts plateaux ouest sont les plus défavorisés notamment en termes d’assainissement, information et santé pour les hauts plateaux centre. Ces écarts reflètent un accès inéquitable aux services publics et aux infrastructures de base dans ces régions. Le niveau de privation varie considérablement avec le niveau de richesse du ménage et le niveau d’éducation de la mère. Ces écarts sont dus aux formes de différences des chances, dans la mesure où la disposition des droits absolus ne devrait pas être liée au niveau de la richesse ou aux profils des parents. De plus, l’analyse du chevauchement révèle que, les enfants qui souffrent plus de deux privations représentent 1,1% de l’effectif total. Une proportion relativement importante des enfants de deux à cinq ans souffrent simultanément d’une double privation, en termes de logement-eau et nutrition-logement. La distribution des privations varie considérablement selon les caractéristiques de base des enfants. En conséquence, l’incidence de la privation multidimensionnelle montre que plus les seuils augmentent, plus les enfants sont moins victimes de privations ; la répartition révèle qu’ils subissent en 2 à 3 privations. Nos recommandations de politique d’adressage de la pauvreté des enfants se déclinent en ciblage des différentes dimensions de privations et chevauchement évoquées. Ceci permettrait à l’Algérie d’obtenir des meilleurs performances au regard des nouveaux agendas internationaux de développement (ONU-2030 et UA -2063).

Mots clés

Pauvreté multidimensionnelle, privation, chevauchement, MODA, MICS, Algérie.