الصورة والاتصال
Volume 1, Numéro 1, Pages 298-312

Quelle Professionnalisation De L’enseignement Avec Des Novices Sans Formation Spécifique Ni Insertion Professionnelle?

Auteurs : Mohammed Smail .

Résumé

Un vieux proverbe chinois de Guanzi (environ 645 av. J.C.) dit : " Si tu veux une année de prospérité, cultive du riz. Si tu veux dix années de prospérité, cultive des arbres. Si tu veux cent ans de prospérité, éduque des hommes". Il apparaît avec évidence selon ce sage dicton que l'éducation permanente des générations constitue non seulement une nécessité absolue mais également une obligation morale envers la nation pour assurer le développement de l'homme tout au long de sa vie, sa formation qui est un élément de l'éducation, et, de lui permettre d'acquérir les connaissances et l'ensemble des aptitudes intellectuelles ou manuelles qui contribuent à son épanouissement suivant l'époque dans laquelle il évolue. Selon Buisson, "L'éducation est l'action exercée par les générations adultes sur celles qui ne sont pas encore mûres pour la vie sociale. Elle a pour objet de susciter et de développer chez l'enfant un certain nombre d'états physiques, intellectuels et mentaux que réclament de lui et la société politique dans son ensemble et le milieu spécial auquel il est particulièrement destiné."1 Cette éducation sociale et d'acquisition de savoirs est mise en œuvre par le système d'enseignement qui n'a cessé d'évoluer dans un double paradoxe

Mots clés

professionnalisation de l’enseignement , des novices , formation spécifique , insertion professionnelle