Agriculture
Volume 4, Numéro 3, Pages 55-67

Performances Et Limites D’utilisation Des Boues Des Stations D’épuration Pour L’élevage De Plants Forestiers En Pépinière : Cas Du Pin Maritime (pinus Pinaster Ait

Auteurs : Chouial Mebarek .

Résumé

Ce travail porte sur la caractérisation des boues résiduaires issues des stations d’épuration de point de vue physico-chimique et d’évaluer la possibilité de leur incorporation avec d’autres matériaux organiques pour la confection de substrats d’élevage en pépinière forestière. Ainsi, la croissance et le comportement de plants de pin maritime (Pinus pinaster Ait.) élevés dans un substrat composé de 50 % de l’humus forestier et 50 % de granulés de liège (substrat témoin), sont comparés à ceux de plants élevés dans des substrats où l’humus forestier est remplacé par des proportions de 10,20,30,40 et 50% de boue. Après un cycle d’élevage en pépinière, les meilleurs taux de croissance en hauteur, diamètre au collet et biomasse et ainsi que l’aspect qualitatif des plants de pin maritime ont été obtenus avec le substrat composé de 20 % de boues. Dans cette expérimentation, l’utilisation de boues de stations d’épuration comme composante dans les substrats de culture en proportion supérieure à 20% a provoqué un jaunissement des plants de pin maritime qui pourraient s’expliquer essentiellement par une carence ou un excès de certains éléments nutritifs ou par un phénomène de toxicité du à la présence de certains métaux lourds.

Mots clés

Boues résiduaires ;substrat,;caractéristiques physico-chimiques,;pépinière hors-sol; Pin maritime, croissance