الخطاب
Volume 9, Numéro 18, Pages 3-24

Les écrits Muraux Réalisés Dans La Ville De Tizi-ouzou: Luttes De Pouvoir Autours D’enjeux Symboliques Et Espaces Inventés Pour Les Locuteurs Minorisés.

Auteurs : Chibane Rachid .

Résumé

Décrire comment se vivent les contacts des langues et des locuteurs de ces langues dans des espaces urbains n’est pas chose simple puisque la ville est le lieu par excellence de l’hétérogénéité et de dynamiques linguistiques souvent contradictoires où les locuteurs de langues différentes ont à se trouver ou à se fabriquer des espaces où dire leur identité linguistique. Si cela va de soi pour les locuteurs de langues dominantes, il en est parfois tout autre pour les locuteurs de langues dominées. En effet, les espaces où se dire dans sa langue pour ces derniers sont souvent des espaces qui ne sont pas donnés d’emblée : ils sont souvent créés par les locuteurs eux-mêmes et c’est dans ces espaces inventés, dans ces interstices, que les locuteurs minorisés trouvent un lieu où s’exprimer.

Mots clés

Ecrits muraux/ Luttes de pouvoir/ Locuteurs minorisés.