مجلة العلوم الاجتماعية
Volume 3, Numéro 5, Pages 7-17

Le Corps Féminin Dans La Bande Dessinée Et La Caricature Algériennes : Entre Tabou Et Modernité. Le Cas Des œuvres De Slim, R. Kaci Et La Jeune Génération De Bédéistes.

Auteurs : Mimouni-meslem Leila .

Résumé

Le corps féminin reste au Maghreb à la fois l’objet du désir et du tabou. Ceci est d’autant plus vrai que le corps féminin est au centre d’un grand nombre de débats nés suite à l’éternelle confrontation du traditionnel/religieux au moderne. Nous nous sommes penchées ici sur la vision apportée par deux genres bien précis à savoir la bonde dessinée et la caricature. Ce sont deux genres qui par le biais de l’image et du discours tentent de témoigner de ce rapport complexe entretenu par une culture partagée entre une tradition qui veut cacher le corps féminin, l’enfermant dans son statut d’objet tabou ; et une modernité qui veut au contraire le rendre ‘noa’ le désacraliser en quelque sorte pour le libérer. Pour comprendre cette ambivalence nous nous sommes penchée sur quelques œuvres de Slim, des caricatures de Rachid Kaci et les œuvres de jeunes bédéistes qui s’inscrivent dans le cadre du manga.

Mots clés

Tabou, noa, corps, femme, bande dessinée, caricature