الخطاب
Volume 5, Numéro 7, Pages 66-83

Micus, Componyms And The Triple Articulation Of Cyber Language.

Authors : Fodil Med Sadek .

Abstract

Cet article tente de clarifier le statut linguistique d’un nouveau type d’acronymes complexes, actuellement en usage dans la variété de langage connue sous le label de cyber-English. La structure particulière de ces néologies nous semble unique, car elle est formée d’unités intermédiaires entre les phonèmes et les monèmes, et implique de ce fait, une triple articulation du langage dont personne, à notre humble connaissance, n’a encore rendu compte de façon explicite. De plus, la structure extrêmement réduite de ces néologies qui peut inclure aussi bien des lettres, des graphes que des chiffres, peut représenter des phrases complètes et complexes regroupant toutes les parties du discours. Nous avons nommé ces néologies « componyms », et les parties individuelles mais solidaires dont elles sont formées « MICUs » ou Minimal Informational Cooperative Units. Dans cet article, nous tentons d’expliquer d’une part, la nature de l’innovation apportée par les utilisateurs de cyber-English aux mécanismes classiques de créativité lexicale, et, d’autre part, nous essayons de mettre en lumière l’intrusion de la triple articulation du langage dans le processus d’énonciation. Cette dernière a une double fonction : accroître l’économie du langage, tout en augmentant les limites linguistiques de la communication humaine.

Keywords

néologie – économie – MICUs – componyms – triple articulation du langage.