الخطاب
Volume 5, Numéro 7, Pages 4-12

L’opacification Comme Stratégie Discursive à Visée Pragmatique Dans La Pièce Théâtrale Les Vigiles, Adaptée De L’œuvre De T. Djaout Par O. Fetmouche.

Auteurs : Ait Challal Salah .

Résumé

Dans cette analyse, nous n’avons pas la prétention d’épuiser le sens d’un texte, doublement «travaillé»: par l’écrivain et le dramaturge (le pourra-t-on un jour ?), tant les angles d’approche sont multiples et sa densité profonde. Nous tenterons dans le cadre de ce modeste travail de nous intéresser à la notion d’opacification en tant que stratégie discursive à visée pragmatique dans la mesure où elle viole, en se manifestant sous la forme de l’ironie, une des maximes conversationnelles de H. P. Grice: « être clair ». Cette opacification concerne l’acte de dénomination du héros Mahfoud Lemdjad (désormais M. L.) et l’acte de désignation de l’objet (l’invention). Elle met en jeu des procédés énonciatifs tels que l’implicite à travers des manifestations tels que le présupposé et le sous entendu (Orecchioni, 1980b). Cette stratégie permet de guider le lecteur à travers un jeu de substitutions d’identités qui le tiennent en haleine et donne au texte une grande densité narrative. Et c’est à travers un jeu de substitutions que l’auteur, et par ricochet le metteur en scène, construisent le portrait d’un personnage emblématique.

Mots clés

--