مقاربات فلسفية
Volume 3, Numéro 6, Pages 05-43

Motivation, Fiction, Question : Trinôme Problématique Et Enjeu Didactique Et Philosophique

Auteurs : Saïd Machrafi .

Résumé

Il serait bien réducteur de dire qu’une question est une interrogation, une demande. Certes, en linguistique, l'interrogation reste un acte de langage par lequel un émetteur d'énoncé adresse à son destinataire une demande d'information. Et l’on considère toujours qu’une phrase interrogative est communément appelée question. Mais elle se distingue alors de la question philosophique qui se pose à tout le monde. Celle-ci nous concerne tous un jour ou l’autre : nous ne pouvons y échapper indéfiniment. Parce qu’elle n’admet pas de solution unique et définitive, la question philosophique peut constamment se poser à nouveau. L’on assiste à un renouvellement des réponses toujours possible puisqu’elle consiste à remettre en cause ce qui paraît évident, banal, commun. Elle sollicite un engagement personnel, un effort d’argumentation et de réflexion. Elle aspire à comprendre le sens de ce qui nous fait humain. C’est ainsi que le propos à la fois philosophique et didactique de Michel Tozzi met sans doute l’autonomie de la personne en évidence et incite à chercher les moyens permettant de penser par soi-même et donc de poser des questions à soi-même. Comment donc se poser des questions ? Telle est la question qui, semble-t-il, joint le philosophique et le didactique. Telle est la question aussi qui implique une stimulation, un prétexte engendrant un certain désir, une certaine volonté d’agir qui se convertit conséquemment en des questions dans l’imagination, la fiction et le fond de l’individu. C’est là un acte personnel où motivation et questionnement interagissent dans la pensée de chacun pour ainsi penser de façon autonome.

Mots clés

Motivation, fiction, question . enjeu didactique et philosophique. le questionnement didactique