Revue tadamsa d'unegmu
Volume 2, Numéro 1, Pages 41-51

L’économie Algérienne, Une Dépendance Alimentaire Chronique

Auteurs : Agharmiou-rahmoun Naïma . Hammoutene Ourdia .

Résumé

La question de la sécurité alimentaire en Algérie est au cœur des préoccupations des pouvoirs publics depuis l’indépendance. Dans les faits, cela s’est traduit par la multiplication des réformes agraires, un arsenal de lois et des efforts d’investissement de l’Etat. L’autogestion des années soixante, la révolution agraire des années 1970, puis les multiples revirements institutionnels ultérieurs traduisent les mutations de l’environnement global de l’économie algérienne. Les deux dernières décennies sont marquées par des plans nationaux de relance dans un contexte d’instabilité institutionnelle, d’hésitations politiques, mais surtout de la pérennité d’un Etat rentier… L’analyse des données des douanes algériennes, de la banque d’Algérie et de l’ONS ainsi que les écrits de spécialistes sur la question montrent la dépendance structurelle de l’extérieur en produits alimentaires. L’approche méthodologique suggérée dans ce papier est à la fois historique et analytique. Il s’agira de revenir sur l’extraversion de l’agriculture pendant l’occupation française puis d’analyser la dépendance structurelle de l’extérieur dès l’indépendance nationale et enfin d’insister sur les impératifs de renouer avec une stratégie globale tenant compte de la donne démographique, de l’économie mondiale et des répercussions des aléas climatiques.

Mots clés

Economie algérienne ; Politiques publiques ; Dépendance alimentaire ; Sécurité alimentaire ; Agriculture