ALTRALANG Journal
Volume 3, Numéro 2, Pages 78-92

La Rhétorique Auto-victimiste Comme Stratégie Argumentative Dans La Communication Indépendantiste Des Panafricanistes Du « Tout Sauf La France »

Auteurs : Gounougo Aboubakar .

Résumé

Among the features of the arguments of the Pan-Africanists who dedicate themselves body and soul to the Pan-African cause, there is one which is discreet, implicit or even unsuspected but which turns out to be conducive to capturing audiences in order to persuade them and to convince. This is the self-victimist rhetoric that not only intimately links the fate of Pan-Africanists to that of Africa, in a unique ethos of said and shown, but also turns out to be an effective strategy for the achievement of contact of the minds of speakers and their attendees so that the former can persuade and convince the latter. From there, the question arises for the analyst as to how does the claim of victim status by Pan-Africanists serve them as a communication strategy? How does it allow them to build a self-image for themselves and for Africa in order to attract the benevolence of their speakers and make them join their cause? It is therefore an analysis of the implications of this accusatory rhetoric of self-victimization that we will tackle in this reflection, which, for this, borrows its means of investigation from argumentative rhetoric and discourse analysis. Parmi les traits de l’argumentaire des panafricanistes qui se vouent corps et âme à la cause panafricaine, il se trouve un qui est discret, implicite voire insoupçonné mais qui s’avère propice à la captation des auditoires en vue de les persuader et les convaincre. Il s’agit de la rhétorique auto-victimiste qui, non seulement lie intimement le destin des panafricanistes à celui de l’Afrique, dans un ethos unique du dit et du montré, mais s’avère être également une stratégie efficace pour la réalisation du contact des esprits des locuteurs et de leurs allocutaires de sorte que les premiers puissent persuader et convaincre les seconds. De là, se pose pour l’analyste la question de savoir comment la revendication du statut de victime par les panafricanistes leur sert-elle de stratégie de communication ? Comment leur permet-elle de construire une image de soi pour eux et pour l’Afrique en vue de s’attirer la bienveillance de leurs allocutaires et les faire adhérer à leur cause ? C’est donc à une analyse des implications de cette rhétorique accusatrice de l’auto-victimisation que nous nous attèlerons dans la présente réflexion qui, pour cela, emprunte ses moyens d’investigation à la rhétorique argumentative et l’analyse du discours.

Mots clés

Panafricanistes ; rhétorique auto-victimiste ; auditoire ; ethos