الممارسات اللّغويّة
Volume 7, Numéro 38, Pages 1-14

Le Français En Algérie. Statut Du Français Dans Les Textes Et Discours Officiels Algériens Et Dans La Réalité Sociolinguistique (langue étrangère Ou Langue Seconde ?)

Auteurs : Samia Aid .

Résumé

Après l’indépendance (1962), l’état algérien décrète l’arabe « langue nationale et officielle » dans la constitution algérienne, le français est promulgué au rang des langues étrangères. L’état a mis en œuvre une politique d’arabisation dans le but était de supprimer l’usage du français dans la société. Mais en dépit de tous les moyens juridiques et humains mis en place par l’état algérien, l’arabisation échoue et l’arabe standard ne parvient pas à prendre la place du français. Avec l’avènement du président Bouteflika au pouvoir , en 1999, le français connait un épanouissement dans la société algérienne et jouit d’une place importante. En effet, le français est utilisé dans tous les secteurs et certains sociolinguistes affirment même que celui-ci jouit d’une certaine co-officialité. Quels sont les facteurs qui ont permis à la langue française d’occuper une place importante, prestigieuse dans la société algérienne ? Quelles sont les représentations et l’attitude du président Bouteflika à son égard ? Peut-on considérer que la place prestigieuse qu’occupe le français dans la société revient au fait que le président Bouteflika lui donnerait une importance et encouragerait son usage ?

Mots clés

Langue française- statut officiel- discours politique- langue étrangère- langue seconde- réalité sociolinguistique