المجلة الجزائرية للدراسات السياسية
Volume 3, Numéro 2, Pages 169-172

Les Sciences De La Paix : Quelles Possibles Fonctions Dans Une école Supérieure De Sciences Politiques ?

Auteurs : Ghebalou Yamilé .

Résumé

Nous aimerions, dans cet article, contribuer à une réflexion autour de la notion de Paix et nous demander comment cette notion pourrait acquérir une visibilité plus grande et quitter ainsi le domaine de l’utopie et du souhait, aussi bien dans la vie politique que dans nos programmes, nos enseignements et notre conception des sciences politiques. Comment elle pourrait devenir réalisable, envisageable et enfin concrétisée, à travers un enseignement conséquent qui permettrait de souligner sa réalisabilité dans les sociétés et dans la nôtre en premier lieu. Notre position est celle d’un observateur extérieur, celle d’un citoyen du monde, inquiet, qui regarde autour de lui et souhaite un changement profond des sociétés ; changement structurel et ontologique dont il faudrait que nous nous donnions les clés réelles, qui commencent avec l’enseignement dès les plus petites classes, aux générations futures donc, de conceptions de soi, de la citoyenneté et de la politique qui apporteraient un réel changement de perspectives et de positionnement.

Mots clés

sciences de la Paix ; école supérieure de Sciences politiques ; négociateurs algériens ;