مجلة التاريخ المتوسطي
Volume 3, Numéro 1, Pages 21-42

La Greve Des Etudiants Et Lyceens Du 19 Mai 1956.

Auteurs : Attoumi Djoudi .

Résumé

Djoudi Attoumi est parmi les étudiants qui avaient rejoint le maquis après la grève du 19 mai 1956.Etudiant en commercial à Alger, il revient dans son village et établit un premier contact avec les moudjahidin. Après son retour à Alger, il reçoit l’ordre de rejoindre le PC de la wilaya III installé à Mezouara ce qu’il fait en septembre 1956. Il n’était pas le seul. Au collège moderne de Bougie, 30 étudiants ont pris le chemin du maquis. La présence des étudiants avait changé quelque peu la mentalité dans les structures du F.L.N et de l’A.L.N. et élevé le niveau culturel; il s’agissait de la lecture régulière des journaux aux moudjahidin, de l’élaboration des analyses politiques reprises dans des notes de service, de la rédaction du courrier, de la confection des divers rapports.Les étudiants et les lycéens étaient affectés en qualité de secrétaires des responsables politiques, militaires, intendance et au niveau des PC. Quelques-uns étaient affectés dans les unités combattantes pour subir le baptême du feu et s’habituer à l’ambiance de guerre. Les autres étaient envoyés à l’Extérieur, surtout par le colonel Amirouche, pour suivre une formation et devenir les cadres de l’Algérie de demain. Ils rentreront au pays après l’indépendance, munis de leurs diplômes. Certains seront des ministres, des hauts cadres de l’Etat, de l’Administration et de l’armée.

Mots clés

fln ; étudiant ; grève ; 19mai1956 ; analyse polytique