Journal de la Faculté de Médecine
Volume 5, Numéro 1, Pages 661-668

L’évaluation Du Risque D’exposition Radiologique D’origine Professionnelle Chez Les Médecins Dentistes De La Commune D’oran.

Auteurs : Rezoug Abdelkader . Tebboune Cheikh El Bachir . Serradj Sidahmed . Dali Ali Abdessamad .

Résumé

L'objectif de l'étude est d'évaluer le risque d'exposition radiologique d'origine professionnelle chez les médecins dentistes de la commune d'Oran lors de procédures de radiodiagnostic et interventionnelles afin de proposer des actions préventives. Matériel et méthodes : Il s'agit d'une étude transversale descriptive exhaustive menée au niveau des structures dentaires de la commune d’Oran, de novembre 2017 à février 2018. Elle a concerné 198 manipulateurs chez lesquels des mesures dosimétriques au niveau du corps entier, de la main manipulatrice et de l’œil (organe biologiquement très radiosensible) ont été réalisées selon un protocole rigoureux. Les doses reçues ont été évaluées à l'aide de dosimètres préalablement étalonnés. Résultats : Les doses dépassent le seuil tolérable réglementaire en médecine dentaire de 6 mSv /an chez 43 praticiens. L’occupation d’une zone de danger par les manipulateurs par rapport aux sources pendant l’émission des RX donne un OR= 8,06 [1,319-64,30] ; l’exercice dans le secteur privé présente un OR =3,79 [1,31-10,89]. D'autres facteurs ont été étudiés. Cette exposition est dangereuse et le risque d'exposition radiologique est présent dans l'exercice de la médecine dentaire. Conclusion : L'évaluation dosimétrique des postes de travail est une étape réglementaire et fondamentale dans l'estimation du risque d'exposition radiologique. Le risque d’exposition observé dans notre étude est élevé.

Mots clés

Risque ; exposition ; rayons X, médecins dentistes.