Les cahiers du CREAD
Volume 12, Numéro 41, Pages 97-100

Ajustement Structurel Et Autonomie Du Système De Santé : Quels Résultats ?

Auteurs : Oufriha Fatimazohra .

Résumé

Avant d'adopter un P.A.S explicitement formulé et appuyé par le F.M.I. l'Algérie avait initié une politique de réformes ou d'autoajustement implicite qui tendait par des mesures d'assouplissement et de libéralisation de remédier aux lourdeurs et coûts d'un secteur public inefficient mais trop largement développé y compris dans le secteur de la santé : c'est la politique d'autonomie des entreprises. En effet, la publicisation de l'activité sanitaire s'était traduite par une triple centralisation. L'ajustement opéré dans le secteur va consister essentiellement en une privatisation accrue de l'activité des professionnels. La mesure inappropriée en termes de maîtrise des dépenses collectives et de gestion moins dispendieuse et plus finalisé d'un secteur public qui reste trop étendu.

Mots clés

santé ,secteur public,financement , ajustement,réformes,,Algérie