Algerian Journal of Health Sciences
Volume 3, Numéro 1, Pages 15-24

Impact Du Covid-19 Sur Les Patients Cancéreux : Expérience Du Service D’oncologie Médicale De L’etablissement Hospitalo-universitaire D’oran.

Auteurs : Kehili Hakima . Bengueddach Aicha . Boumansour Naouel Fatima Zohra . Kaid Malika Yamina . Benabdellah Hamza Abdelhamid . Baghdad Malika . Allaoui Mayssa Basma . Izem Ain El Hayat . Belghanem Fatiha . Rekai Kheira . Bessaih Nadia .

Résumé

L’épidémie actuelle par le virus SARS-CoV-2 est une situation sanitaire mondiale, exceptionnelle, très grave pour les patients déjà fragiles tels que les cancéreux. Ces derniers sont à risque beaucoup plus élevés (4 à 5 fois) de complications respiratoires sévères, développées très rapidement, et ce d’autant qu’ils auront reçu une chirurgie ou une chimiothérapie dans les semaines qui précèdent, mettant en jeu leur pronostic vital, en plus du risque lié au cancer « double peine ». L'objectif de notre travail est de décrire les mesures de prévention mise en place au sein du service d’oncologie médicale de l’Etablissement Hospitalo-Universitaire d’Oran (EHUO) et de recueillir les données à propos des patients atteints de cancer et de la COVID-19. Patients et méthodes : Une étude de cohorte descriptive à recueil prospectif, mono centrique fut réalisée au service d’oncologie médicale de l’EHU d’Oran sur une période de six mois, allant d’Avril 2020 au 30 Septembre 2020. La saisie des données est réalisée sur le logiciels Epi data. Résultats : A partir des recommandations internationales, plusieurs conseils et mesures ont été mises en place dans notre service d’Oncologie Médicale à l’EHUO dès le début de la crise sanitaire. Durant la période d’étude, 24 patients atteints de cancer sont testés positifs à l’infection COVID-19, colligés au sein de notre service. L’âge moyen est de 59.3 ans [37-74]. Le sex-ratio est de 0.7. Les patients atteints d’un cancer digestif été plus vulnérables à l’infection COVID-19 (54.16%). Un syndrome respiratoire sévère est observé chez 45.8% de nos patients. Le diagnostic est posé par le scanner thoracique dans 58.4% des cas. 70.8% des patients sont en cours d’un traitement oncologique. Le traitement de l’infection COVID-19 des patients cancéreux est basé sur l’administration d’antibiotique dans 75% des cas avec un pourcentage de décès de 12.5% dans cette population des cancéreux. Conclusion : L’impact de ces contraintes sur les patients cancéreux dépendra essentiellement de la durée de la crise sanitaire, qui à ce jour n’est pas prévisible. Dans tous les cas l’accompagnement et la prise en charge du patient cancéreux sont des priorités.

Mots clés

COVID-19 ; SARS-CoV-2 ; Cancer

Profil épidémiologique Des Hospitaliers D’un Centre Hospitalo-universitaire D’alger Atteints Par La Covid-19

Kaced-benazzouz Nadia .  Cherikh Nadia .  Mammeri Saida .  Keramane Hayet .  Simohamed Nafissa .  Bensaid Hamida .  Belloul Khaoula .  Tebboub Rafika .  Briki Sofiane .  Bouabdallah Moussa .  Bourada Nahla .  Drai Imene .  Louzani Belkacem .  Abdi Nawal .  Bouzidi Dihia .  Rouakia Soumya .  Falek Amina .  Idder Cherifa . 
pages 38-46.


Hyperuricémie Et Risque Cardiovasculaire : étude Chez Une Population Admise Au Service De Cardiologie Du Centre Hospitalo-universitaire De Batna

Benghezel Hichem .  Cheribet Asma .  Bezzouza Hadjer .  Khelifi Imene .  Alloui Nedjoua .  Bencherif Rafik .  Boukrous Hanane . 
pages 109-115.