AGROBIOLOGIA
Volume 10, Numéro 3, Pages 2153-2161

Potentialités Phytoprotectrices Et Phytostimulantes De Deux Souches Rhizobacteriennes Vis-a-vis De La Fusariose Vasculaire Du Pois

Auteurs : Yala Ania . Chouih Sofiane . Benchabane Messaoud .

Résumé

Description du sujet : les approches biologiques gagnent de popularité ces dernières années. Des recherches rigoureuses sont en cours dans le monde entier, afin d'explorer un large éventail de rhizobactéries. Objectifs : Notre travail consiste à montrer les potentialités antagonistes et phytostimulantes de deux souches rhizobactériennes de Pseudomonas fluorescens vis-à-vis de la fusariose vasculaire de pois. Méthodes : L’effet antagoniste des rhizobactéries vis-à-vis de l’agent pathogène a été évalué en calculant le taux d’infection et la sévérité de la maladie, alors que l’effet de phytostimulation a été déterminé en comparant la biomasse fraiche et sèche de la partie aérienne et souterraine en présence et en absence des souches rhizobactériennes. Résultats : Les essais d’antagonisme ont révélé des effets de biocontrôle importants induisant une régression du taux d’infection avec une diminution importante de la sévérité des symptômes, et un effet de phytostimulation pouvant doubler la biomasse fraiche et sèche des parties aériennes et souterraines. Conclusion : Les deux souches batériennes BB10 et F21 ont donné de bons résultats d’antagonisme et de phytostimulation. Il serait intéressant d’engager des études sur la bioformulation pour des usages pratiques.

Mots clés

: Rhizobactéries ; Pseudomonas fluorescens ; Fop ; phytostimulation ; antagonisme