Langues & Usages
Volume 3, Numéro 4, Pages 192-213

étude Sémantique Du Connecteur D’ailleurs Et De Ses Traductions Arabes Dans Le Discours Journalistique : Les Cas De ’iḏ (« إذْ »), Fī’al-wāqi‘i (« في الواقع ») Et Min ǧihatin Uẖrā («من جهة أخرى »)

Auteurs : Bouafia Souhila .

Résumé

Dans cet article, nous proposons une étude sémantique du connecteur français d’ailleurs en adoptant une analyse comparative avec quelques correspondants arabes utilisés dans le discours journalistique pour traduire les différents emplois de d’ailleurs. En effet, les études portant sur le connecteur argumentatif français d’ailleurs en particulier et sur les connecteurs français en général sont nombreuses. Cependant, les connecteurs arabes sont rarement étudiés. À travers ce travail de recherche, nous souhaitons répondre à ce manque. Pour ce faire, après avoir présenté d’abord les différents emplois de d’ailleurs, nous présentons ensuite ses traductions arabes proposées dans les dictionnaires bilingues et celles sélectionnées dans notre corpus journalistique. Nous nous penchons enfin sur l’analyse de d’ailleurs en fonction de ses trois correspondants arabes choisis dans notre corpus d’étude : ’iḏ (« إذْ »), fī’al-wāqi‘i (« في الواقع ») et min ǧihatin uẖrā («من جهة أخرى »). Le principal objectif de notre travail est de cerner les définitions spécifiques du connecteur d’ailleurs, d’en répertorier les emplois possibles et d’en éclairer les fonctions sémantiques d’abord par une étude monolingue, ensuite par la comparaison avec trois connecteurs retenus apparemment correspondants dans la langue arabe. Pour l’actuelle étude, essentiellement d’ordre qualitatif, l’analyse se limite à la langue écrite et, plus précisément, le corpus d’étude est constitué d’occurrences d’articles du journal mensuel le monde diplomatique.

Mots clés

étude sémantique ; connecteur argumentatif ; analyse contrastive français -arabe ; discours journalistique écrit