الذاكرة
Volume 9, Numéro 1, Pages 322-337

Frantz Fanon, Une Plume Historique

Auteurs : Belkaid Amaria .

Résumé

Alice Cherki dans son récit autobiographique : Mémoires Anachronique Lettre à moi-même et à quelques autres, voulait « rappeler la voix de Fanon » et transmettre sa pensée universaliste et son esprit novateur, qui manifeste la fondation d’un mouvement de libération basé sur l’analyse des effets de la colonisation. Il semble être le centre de sa réflexion et le point d’ancrage qui développe l’idée de revendiquer l’indépendance. En effet, Cherki s’interroge ! « Quel était le message que voulait faire passer Fanon »? « Était-il un précurseur du post colonialisme »? Comment conçoit-il la décolonisation ? Que transmettait Fanon précisément ? Autrement dit quel est le regard que porte cherki vis-à-vis de Fanon ? Pour répondre à ces questions, nous devons d’abord savoir que dans ce récit de vie, Cherki estime mettre en lumière « le parcours de l’ambassadeur itinérant du GPRA en Afrique », le discours de Fanon selon l’auteure élabore un but intimement lié à l’espoir de vivre l’autonomie, de sortir de la domination, analysé les effets de la violence, la réalité sociale de la condition humaine pendant la période coloniale et postcoloniale, Son insistance sur la légitimité du combat mené par les algériens. Cette conscience que l’auteure retrace dans son texte, en mettant en perspective un continent uni selon la volonté de Fanon et selon la conception de Cherki. C’est ce regard de Fanon que nous tenterons de découvrir chez Alice CHERKI.

Mots clés

Alice Cherki ; Frantz Fanon ; violence ; colonisation ; Afrique ; témoignage