دراسات
Volume 13, Numéro 3, Pages 15-36

La Titrisation De La Gestion Du Risque à L’instabilité Financière

Auteurs : Sbihi Djamila . Bouzar Chabha .

Résumé

Depuis la crise des subprimes de l’été 2007, les vertus de la titrisation sont remis en cause. Cette technique qui est conçue pour assurer d’autres sources de financements aux banques et transférer les risques vers d’autres investisseurs capables de les gérer a fait l’objet de plusieurs critiques. Elle est considérée comme le vecteur amplificateur de la crise des subprimes qui a profondément agité les marchés financiers internationaux provoquant une crise de liquidité et de confiance dont les conséquences étaient lourdes. La crise a dévoilé certaines fragilités et lacunes dont souffre la titrisation notamment au niveau de la complexité de son montage, de la sous estimation du risque par les agences de notation en attribuant des notes qui ne reflétaient pas la réalité des risques inhérents aux produits de la titrisation, et aussi de la présence d’asymétrie de l’information dés la signature du contrat. L’objet de ce présent papier est de mettre en exergue les bienfaits de la titrisation notamment en matière de gestion du risque, qui est considéré comme l’une des préoccupations majeure lors de sa mise en oeuvre à coté de l’objectif de refinancement. Il s’agit aussi de tenter d’interpréter son rôle dans le déclenchement et la prolifération de la crise des subprimes.

Mots clés

titrisation;risques;globalisation financière;instabilité financière;crise des subprimes