Nutrition & Santé
Volume 9, Numéro 2, Pages 96-105

Importance Du Temps En Médecine Traditionnelle : Cas De L’usage De Trois Plantes De La Pharmacopée Togolaise

Auteurs : Franck Eli Elom . Atakpama Wouyo . Tchacondo Tchadjobo . Batawila Komlan . Akpagana Koffi .

Résumé

Introduction. L’efficacité de la médecine traditionnelle a été démontrée par plusieurs travaux. Cependant l’aspect chronotoxicologique est peu abordé. Objectifs. La présente étude réalisée dans la région de la Kara au Togo a évalué l’importance du facteur « temps » dans l’utilisation de trois plantes : Sarcocephalus latifolius, Blighia sapida et Jatropha multifida. Matériel et méthodes. Des enquêtes ethnobotaniques semi-structurées par interviews individuelles ont été menées auprès de 36 tradithérapeutes utilisateurs des trois (3) plantes. L’analyse de ces données ont consistée principaliement à déterminer les valeurs consensuelles (VC) et les valeurs d’usage (VU). Ensuite, une évaluation chronotoxicologique des extraits hydroalcooliques des différentes plantes sur des souris Swiss albinos mâles a permis de déterminer l’effet da la période d’ingestion des extraits sur le foie et les reins. Résultats. Les organes les plus utilisés par les tradithérapeutes sont les racines (VU=0,62) pour S. latifolius, l’écorce (VU=0,53) pour B. sapida et les feuilles (0,66) pour J. multifida. Le paludisme est la maladie la plus traitée avec S. latifolius (VC=0,44) et J. multifida (VC = 0,5) et l’hémorroïde est la maladie la plus traitée avec B. sapida (VC = 0,28). La récolte des plantes se fait principalement le matin (VC ≥ 0,55). La période d’administration la plus recommandée est matin-soir pour S. latifolius et B. sapida (VC = 0,70) et le matin uniquement pour J. multifida (VC = 0,50). L’administration d’extraits hydroalcooliques de S. latifolius à midi montre une augmentation significative du poids du foie des souris. On note également une augmentation significative du poids du foie pour les souris traitées le matin et le soir par un extrait hydroalcoolique de J. multifida. Conclusion. La prise en compte du moment de récolte et/ou d’administration des phytomédicaments contribuera à améliorer significativement l’efficacité de la médecine traditionnelle. Mots clés : Ethnomedecine, efficacité, chronotoxicologie, tradithérapeutes, Togo.

Mots clés

Ethnomedecien ; éfficacité ; chronotoxicologie ; tradithérapeutes ; Togo