Revue Des Sciences Humaines
Volume 31, Numéro 3, Pages 457-470

Remise En état Du Patrimoine Architectural Déconsidéré. Quelle Méthode Et Quel Résultat De L’opération De Réhabilitation Du Creps De Séraid ?

Auteurs : Mebirouk Hayet .

Résumé

En Algérie, l’état critique du patrimoine bâti a suscité l’intérêt de le sauvegarder par la mise en place d’une politique de réhabilitation. Dans ce contexte une opération d’expertise lancée par le CTC-Est, concerne toute bâtisse remontant au 19ème siècle et à l’antiquité, quoique, la priorité a été consacrée au Centre Régional d’Education Physique et Sportive (CREPS) de Séraidi. En 2002/2003, était engagée une première expérience de requalification de l’infrastructure qui s’est soldée par un échec. A partir de 2011, les travaux de réhabilitation se sont relancés et certains blocs étaient déjà réparés. Ainsi, notre objectif est d’examiner l’opération de réhabilitation de ce legs. Car certaines méthodes actuelles sont réduites aux solutions techniques de réparation sans connaissance détaillée du bâtiment et de ses circonstances ? Pour atteindre cet objectif, la méthode d’analyse adoptée retient l’étude du diagnostic qui renseigne sur l’état du bâtiment et la faisabilité de l’opération.

Mots clés

Patrimoine architectural ; CREPS ; diagnostic ; opération de réhabilitation ; méthode RéhabiMed