مجلة الباحث في العلوم الإنسانية و الإجتماعية
Volume 10, Numéro 3, Pages 665-672

Lieu De Décès , Lieu De Résidence Et Lieu D’inhumation : Etude à Partir Du Registre Des Pompes Funèbres De La Commune D’oran. Année 2010.

Auteurs : Benabdallah Fatiha .

Résumé

Résumé En Algérie, les seules données régionales disponibles concernant la mortalité sont celles relatives au lieu d’enregistrement des décès, la ventilation étant faite selon la wilaya ; or cette présentation des données statistiques ne permet nullement de se faire une idée réelle de l’ampleur de la mortalité dans chaque région ni de procéder au calcul des différents indicateurs relatifs à la mortalité. L’occurrence des décès pouvant survenir dans des lieux différents de ceux où les personnes résident habituellement, du fait de l’augmentation de la proportion des décès survenant dans des structures sanitaires ou du fait des accidents de la route, fait que le décalage est d’autant plus important que ces évènements deviennent plus fréquents. Par ailleurs, le lieu d’inhumation peut différer également du lieu de résidence et/ ou du lieu du décès. Cette question n’ayant jamais été abordée, il nous a paru intéressant de l’aborder. La commune d’Oran présente à cet effet un exemple typique des agglomérations ou la concentration des infrastructures sanitaires constitue un facteur explicatif de l’importance des décès non domiciliés (c’est-à-dire touchant des personnes qui ne résident pas dans la commune).Dans cet article nous avons essayé d’estimer l’importance des décalages entre les trois lieux : celui du décès, celui de la résidence et celui de l’inhumation.

Mots clés

décès, inhumation, cimetière, domiciliation, Oran