Annales de l'Institut national agronomique El Harrach
Volume 6, Numéro 5, Pages 134-157

Etude Globale De La Culture De La Betterave Sur Le Périmètre Du Haut Cheliff

Auteurs : Conesa A. P. . Roux R. . Baillon P. . Hadj-miloud D. . Maginieau C. . Lemaire G. .

Résumé

La production de betteraves sur le Haut Chéliff, pourrait être améliorée de façon sensible par l’application de techniques agronomiques connues. Cependant, pour être cohérente, toute intervention doit, à notre avis, partir d’une analyse de la situation réelle sur le terrain. Pour être efficace, cette analyse doit intégrer l’ensemble des facteurs (milieu, techniques) qui conditionnent la production de betteraves .à sucre. Un premier traitement en régression multiple nous a permis une première approche globale des relations des peuplements de betterave avec les facteurs du milieu. Le calcul des équations conduit à un essai de synthèse pour les variables prises en compte ; cependant, comme nous l’avons souligné, cette première approche globale apparaît incomplète puisque certaines variables discrètes, liées aux techniques culturales en particulier, n’avaient- pu être intégrées dans les analyses en régression. R. GRAS et al. (1971) ont montré l’importance de ce problème en Agronomie et propose un modèle mathématique, qui permettrait un traitement simultané des variables quantitatives et qualitatives. Pour tenter de mettre en lumière les facteurs qui limitent la production de betteraves sur le Haut Chéliff, nous avons utilisé la méthode d’analyse factorielle des correspondances.

Mots clés

ANALYSE DE DONNEES ; BETTERAVE SUCRIERE ; RENDEMENT ; PROPRIETE PHYSICOCHIMIQUE DU SOL ; ROTATION CULTURALE ; ALGERIE