Recueil de mécanique
Volume 5, Numéro 1, Pages 451-459

Processus De Formation Du Film D’oxyde De L’acier Ferromagnétique à L’air Ambiant Et Sous Vide

Auteurs : Amirat Mohamed . Beloufa Amine . Benzenine Hamidou .

Résumé

Lors de l’application d’un champ magnétique autour d’un contact d’un couple ferromagnétique, ce dernier modifie largement le comportement du frottement et de l’usure du contact. Les tests de frottement sont réalisés dans deux environnements gazeux différents : à l'air ambiant et sous vide à 5.10-5 Pa. A l’air ambiant, l’effet du champ magnétique sur le taux d’usure est significatif, remarquant que l’application d’un champ magnétique suffisant (H = 10 kA/m) diminue le taux d’usure de 6 à 10 fois. L’effet du champ magnétique sur la tribologie du contact à l’air libre reste valable jusqu’à une intensité limite H = 40 kA/m. Au-delà de cette limite, d’autres effets se manifestent : augmentation de l'attraction magnétique et de la température de contact due aux courants de Foucault. De plus, les particules d’usure non oxydées, résultant de l’usure abrasive au début du glissement, restent piégées à cause de la forte attraction magnétique. Le processus d'usure sous vide est complètement différent. Notons ici que l’usure est adhésive et sévère. L’adhésion provoque un transfert de particule entre le pion et le disque. En revanche, sous vide le champ magnétique ne génère pas de couche d’oxyde, car le taux d’oxygène dans cet environnement est négligeable.

Mots clés

Frottement ; usure ; champ magnétique ; film d’oxyde