إدارة
Volume 18, Numéro 2, Pages 121-145

Compte Rendu De L’ouvrage : L’algérie 50 Ans Après. Etat Des Savoirs En Sciences Sociales Et Humaines 1954-2004*

Auteurs : Nouria Benghabrit-remaoun . Mustapha Haddab .

Résumé

En 2004 était commémoré en Algérie le cinquantième anniversaire du déclenchement, le 1er Novembre 1954, de la Guerre de libération. Ce fut là un événement majeur qui allait permettre l’accès en juillet 1962 du pays à l’Indépendance et ce, après 132 années de présence coloniale française. Le Centre national de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC) et la revue d’anthropologie et de sciences sociales Insaniyat, qu’il édite avaient jugé utile de marquer l’évènement d’abord, en publiant un numéro double d’Insaniyat ayant pour thématique « l’Algérie avant et après 1954 », ensuite en organisant en septembre 2004 un symposium, sur « Etat des savoirs en sciences sociales et humaines », qui a eu à traiter de l’évolution de nos connaissances sur la société algérienne durant le demi-siècle écoulé. L’idée de cette manifestation faisait suite à différentes initiatives entreprises à l’échelle nationale par des institutions universitaires et de recherche. Le CRASC y avait contribué à travers l’organisation de rencontres telles celles tenues avec la collaboration de l’institut de sociologie de l’Université de Constantine, le colloque qui a eu lieu en novembre 1999 à Timimoun ou par différentes autres publications parues dans la collection des Cahiers du CRASC ou dans la revue Insaniyat. Il s’agissait pour nous, lors du symposium de 2004, tâche en réalité permanente, de dresser quelque chose comme un bilan de résultats acquis depuis un demi siècle, et bien sûr des manques à réaliser et contraintes rencontrées, dans le développement de différentes disciplines sociales en Algérie. * Ouvrage : sous la direction de Nouria BENGHABRIT-REMAOUN et Mustapha HADDAB, éditions CRASC, 2008.

Mots clés

Sciences sociales, sciences humaines, Algérie : 1954-2005, société algérienne.