إدارة
Volume 21, Numéro 1, Pages 119-142

Les Villes/villages Ou Le Renouveau Des Villes Algeriennes : Cas De La Wilaya De Tizi-ouzou

Auteurs : Naïma Agharmiou –rahmoun .

Résumé

La ville algérienne, à l’instar des villes du reste du monde, est incontestablement le reflet des évolutions de la société. D’abord le lieu de concentration des hommes et de leurs activités, elle réfléchit l’image de leurs vicissitudes et de leurs vertus. La définition de la ville restera alors relative, sans référent ni stéréotype particulier. En près de 50 ans, la ville algérienne a traversé une histoire tumultueuse, l’ayant basculé, d’un trait, d’une ère rurale à une ère urbaine ou presque ! Cette accélération, enregistrée un peu partout dans le monde, a bousculé et la société et les mœurs en très peu de temps. Le temps d’une génération d’homme, on aura assisté à deux générations de villes, villes coloniales et « nouvelles villes algériennes ». Ainsi, la ville d’aujourd’hui offre à l’observateur une sorte de mixage de l’urbain et du rural à la fois. C’est la survivance du rural dans un moule de plus en plus urbanisé. Le cas de la wilaya de Tizi-Ouzou illustre bien ce nouveau visage de la ville, comme nous nous proposons de le voir à travers cette contribution. Deux hypothèses sous-tendent notre approche : - la prédominance des villages, leur densité démographique et leur dissémination territoriale retardant l’émergence de véritables villes ; - les commodités de vie urbaine qui tendent à pénétrer villages et hameaux donnant un mixage de l’urbain et du rural. Nous nous appuierons ici sur les résultats du dernier recensement de la population et de l’habitat (RGPH 2008).

Mots clés

Économie des villes contemporaines, armature urbaine, aménagement du territoire, villes algériennes, Wilaya de Tizi-Ouzou.