الفضاء المغاربي
Volume 4, Numéro 1, Pages 127-141

Le Patrimoine Musical De La Région D’oujda (maroc) : Un Art Oral à Pérenniser

Auteurs : Yousfi Chaymae .

Résumé

Le brassage culturel que la ville d’Oujda a vécu au cours de son histoire a été l’origine de profondes mutations aussi bien à l’échelle de l’économie que de la société et de la culture. Par ailleurs, Oujda est une ville de tolérance religieuse par excellence et un centre de paix où vivaient plusieurs ethnies : Marocains, algériens, juifs, espagnols, français et portugais. Cette diversité de civilisation a engendré une culture locale variée et riche. Cette ville millénaire, possède d’un patrimoine immatériel remarquable. Ce legs a trouvé ses origines dans les traditions Maroco-Algérienne qui était le résultat d’un métissage entre les deux peuples où il n’y avait plus de frontières entre les deux pays. On peut remarquer cette influence et la présence de cet héritage dans l’habillement des mariées et dans l’art culinaire de la région mais également la ville d’Oujda se caractérise par son patrimoine musical qui apporte sa touche dans l’identité culturelle de la région dont on peut distinguer deux types de musique : la musique citadine et la musique populaire. A travers cet article, on va évoquer d’abord le patrimoine musical dans la ville d’Oujda, ensuite on va essayer de répondre à la question suivante : Qu’elle stratégie menée par les acteurs pour la pérennisation de cet art ancestral intangible ?

Mots clés

Patrimoine, Musique, Oujda.