Paradigmes
Volume 3, Numéro 7, Pages 185-193

Quand L’écriture Romanesque Devient Jeu Chez Mamadou Mahmoud N’dongo

Auteurs : Kobenan Yao .

Résumé

L’aventure du roman africain est faite d’innovations récurrentes marquées régulièrement par des formes esthétiques particulières. Lesquelles sont le fruit de l’ingéniosité des romanciers dont le désir est de faire du neuf. Du roman d’assimilation au roman décolonial en passant par le roman migrant, les romans postcoloniaux et postmodernes, un constat est clairement perçu : le besoin de rompre avec l’existant. Désormais, se présente au lecteur, un roman nouveau ; nouveau dans sa conception thématico-formelle. L’écriture semble ainsi libérée, adoptant des caractéristiques nouvelles qui déroutent le plus souvent. Les romanciers africains s’adonnent visiblement à d’autres terrains d’investigation allant jusqu’à essayer l’inconcevable. Écrire, pour le romancier, n’est donc plus qu’évasion, liberté et création individuelles. Les romans de Mamadou Mahmoud N’Dongo qui s’inscrivent dans cette logique, affichent une nouvelle posture dont le transgressif et le subversif font le postulat essentiel.

Mots clés

roman africain, formes esthétiques, liberté, transgressif, subversif