المجلة الجزائرية للعلوم الإجتماعية والإنسانية
Volume 8, Numéro 1, Pages 428-438

Le Recit Colonial Dans La Litterature Francophone Algrienne

Auteurs : Bedjaoui Meriem .

Résumé

que la littérature algérienne d’expression française, qu’elle soit de la première génération (M. Dib, M. Ferraoun, M. Mammeri, A. Djebar) ou celle plus récente (Maissa Bey ou encore Kamel Daoud) a montré comment l’humanité a tissé, par le biais de l’écriture, un entrecroisement entre : espace, histoire et société. Comment un passé colonial douloureux, celui de la guerre d’Algérie, peut-il constituer encore de nos jours un prétexte à des fictions ? Mon propos portera sur ces paroles consignées à travers écriture-témoignage et autofiction dont la romancière Maissa Bey rend compte, sans haine mais également sans pardon. C’est à travers les romans Entendez-vous dans les montagnes (2002) et Pierre Sang Papier ou Cendre (2008) que l’auteur choisit de « fictionnaliser » la violence de la colonisation et les affres de la guerre d’Algérie, récits qui feront l’objet de notre communication

Mots clés

Maissa Bey ; Récit pos-colonial- fiction- autobiographie- littérature francophone –