Les cahiers du CREAD
Volume 18, Numéro 59, Pages 61-86

Conception De La Science Et De La Pédagogie Dans La Civilisation Arabo-musulmane

Auteurs : Maherzi Aïcha .

Résumé

nterroger l'héritage arabomusulman en matière de conception scientifique et de pédagogie à l'heure d'un vingt et unième siècle tourné tout entier vers la modernité et la technologie de pointe, paraîtrait de prime abord, surprenant et même caduc n'aurait été l'actualité des apports de ce legs et leur pertinence que nous essayerons de démontrer dans notre modeste contribution. Nous verrons dans un premier temps comment les Arabes concevaient la science et, dans un second temps, nous étudierons des points particuliers à l'enseignement universitaire à travers surtout les apports d'Ibn Khaldun. Parallèlement aux deux axes, notre présent sera impliqué à travers quelques remarques qui nous replaceront dans la problématique de l'universalité revendiquée par les tenants de la civilisation contemporaine. Signalons dès à présent que le terme Arabe n'a aucune connotation ethnique puisque des peuples divers se sont reconnus dans cette dénomination qui faisait valoir chez eux essentiellement une qualité linguistique et culturelle qui leur était commune. Des populations d'origine diverse: persane, indienne, africaine, berbère et autres ont participé à la construction de la civilisation arabe. Etre Arabe, c'est simplement parler la langue arabe et appartenir à la culture s'y référant.

Mots clés

éducation,pédagogie,civilisation arabo -musulmane,système éducatif-Algérie