Insaniyat
Volume 22, Numéro 82, Pages 81-100

Identité Langagière Et Identité Culturelle Chez Malika Mokeddem à Travers Une Analyse Socio-critique De Son Roman L’interdite

Auteurs : Soulimane Nadia .

Résumé

Étant donné que la francophonie littéraire apparaît comme un ensemble multiculturel, voire plurilinguistique, l’écrivain francophone ne peut s’empêcher de se distinguer, de dominer et de dompter une langue commune. Aussi, dans sa lutte pour former sa propre langue, l’auteur francophone projette inévitablement sa propre culture qui n’est pas obligatoirement celle de la langue utilisée. Ayant remarqué cet état de fait dans le roman L’Interdite de Malika Mokeddem, nous avons décidé de nous intéresser en premier lieu à l’identité langagière de l’auteure, qui selon nous se manifeste à travers le recours à une langue de spécialité, en l’occurrence le français médical. Ceci nous amènera, en second lieu, à nous focaliser sur l’identité culturelle de l’écrivaine à travers l’analyse sociolinguistique de deux procédés, à savoir : le code mixing et la traduction littérale d’expressions idiomatiquesreprésentant le patrimoine culturel et linguistique algérien

Mots clés

Entre-deux; Identité Langagière; Identité Culturelle; Interculturalité-Sociolinguistique.