Les cahiers du CREAD
Volume 19, Numéro 64, Pages 101-117

Estimation De Quelques Indicateurs D'efficacité Scolaire En Terminale

Auteurs : Bouazouni Omar . Ferroukhi Djamel . Ferfera Mohamed Yassine .

Résumé

La conception traditionnelle de la croissance économique s’est élargie et ne concerne plus la maîtrise des facteurs tels que le travail, le capital et les ressources naturelles qui rentrent directement dans le processus de production mais également ceux qui contribuent à l’amélioration de leurs qualités. Cette nouvelle démarche dans la promotion de l'environnement économique de l’homme a recentré le débat sur l’éducation et ses apports directs et indirects dans le développement économique et particulièrement la réduction des inégalités économiques liées aux savoirs. L’éducation est organisée en cycles de manière à rationaliser, rentabiliser et contrôler ses acteurs et aussi pour éviter le gaspillage du temps, des énergies et des compétences. Cette planification temporelle de la scolarité intègre progressivement chez l’individu des connaissances et des savoirfaire qu’il appliquera dans sa vie professionnelle. L’Algérie mobilise des moyens matériels, humains et financiers importants pour le fonctionnement de son système éducatif. La part de celuici dans le budget de l'Etat oscille entre 15 à 25% et assure la scolarisation de plus de huit millions d’élèves (année 1995). L’explosion démographique qu'a connue le pays durant les années soixante dix et la première moitié des années quatre vingt a engendré une massification progressive de l’école algérienne, d’abord dans le primaire, ensuite, plus tardivement, dans le secondaire.

Mots clés

essentiellement secondaire-efficacité scolaire-orientation-enseignement fondamental-performance-