Nutrition & Santé
Volume 8, Numéro 2, Pages 72-79

Les Grignons D’olive Atténuent La Peroxydation Lipidique Et Augmentent L’activité Antioxydante Au Niveau Tissulaire, Chez Des Rats Soumis à Un Régime Enrichi En Cholestérol Et Diabétiques Par La Streptozotocine

Auteurs : Bouderbala Sherazede .

Résumé

Introduction. L’hypercholestérolémie et le diabète sont souvent associés au stress oxydant qui est caractérisé par une augmentation de la peroxydation lipidique et une diminution de la défense antioxydante. Objectif. L’effet des grignons d’olive (GO) sur le statut redox tissulaire est étudié chez le rat présentant une hypercholestérolémie associée au diabète. Matériel et méthodes. Des rats mâles (n=18), pesant 210±5g sont divisés en 2 groupes. Un groupe témoin (T) (n=6) consomme, pendant 28 jours un régime contenant 20% de caséine et un autre groupe (n=12) consomme le même supplémenté avec 1% de cholestérol et 0,5% d’acide cholique. Les rats hypercholestérolémiques (HC) sont rendus diabétiques (D) par injection de streptozotocine (STZ) (35mg.kg-1 poids corporel) et sont répartis en deux groupes traités (HC-D-GO) ou non (HC-D) avec 7,5% de GO, pendant 28 jours. Résultats. Les teneurs en substance réactive à l’acide thiobarbiturique (TBARS) sont augmentées dans le cœur, le muscle et les reins, chez le groupe HC-D, comparé au groupe T (P<0,05), alors que chez le groupe HC-D-GO vs HC-D, les valeurs sont réduites au niveau du cœur (-41%) et du rein (-48). Chez le groupe HC-D comparé au groupe T, l’activité de la superoxyde dismutase (SOD) est réduite au niveau du cœur (-22%), du rein (-17%) et de l’aorte (-45%). Chez le groupe HC-D, comparé au groupe T, l’activité de la glutathion peroxydase (GSH-Px) est diminuée dans le muscle (-44%) et tissu adipeux (-27%). De plus, l’activité de la catalase (CAT) est plus faible dans le cœur (-27%), muscle (-42%) et rein (-28%). Chez HC-D-GO vs HC-D, les activités de la SOD du cœur, du rein et de l’aorte, de la GSH-PX du cœur, muscle et tissu adipeux sont significativement augmentées (P<0,05). L’activité de la CAT est augmentée dans le cœur (38%) et dans le rein (47%) chez HC-D-GO vs HC-D. Conclusion. Les grignons d’olive atténuent les marqueurs du stress oxydant induits par l’hypercholestérolémie et le diabète, en stimulant les activités des enzymes antioxydantes tissulaires.

Mots clés

Rat, ; Cholestérol alimentaire ; Streptozotocine ; Hypercholestérolémie ; Diabète ; Peroxydation lipidique ; Enzymes antioxydantes ; Tissus

Les Grignons D’olives Réduisent La Cholestérolémie Et La Triglycéridémie Et Atténuent La Peroxydation Lipidique Sérique Chez Le Rat Consommant Un Régime Enrichi En Cholestérol

Bouderbala Sherazede .  Ougouag Adila .  Benmansour Jihane .  Madoui Khiera .  Al-hiti Mohammed Kn. .  Bouchenak Malika . 
pages 23-31.


Effet Des Grignons D'olive Sur L'activité De La Lécithine : Cholestérol Acyltransférase, Chez Le Rat Soumis à Un Régime Enrichi En Cholestérol

Bouderbala Sherazede .  Al-hiti Mohammed Kn. .  Mahdad Nadia .  Bouchenak Malika . 
pages 76-83.


Effets De L'huile De Sur L'hyperuricémie, La Peroxydation Lipidique Et Les Activités Des Enzymes Antioxydantes Chez Le Rat

Gdoura Nesrine .  Murat Jean-claude .  Chaabouni Khansa .  Makni Ayadi Fatma .  Elfeki Abdelfattah . 
pages 27-34.