Revue algérienne des lettres
Volume 3, Numéro 2, Pages 49-56

L'esthétique De L'impureté Dans Dites-moi Le Songe De Abdelfattah Kilito

Auteurs : Hajji Abdelouahed .

Résumé

Penseur et écrivain marocain, Abdelfattah Kilito produit une œuvre confuse et diffuse. Son œuvre si variée traite des questions relatives au dialogue des textes, des cultures, des langues. Ainsi, cette œuvre considérable se situe à la frontière générique du fait que son écriture est transgénérique. Dans cette perspective, nous avons opté par le mot impureté pour souligner l’éclatement des genres traversant l’œuvre de Kilito. À vrai dire, l’impureté est une esthétique postmoderne qui est née dans un contexte tragique. De ce fait, elle déconstruit les canons de l’écriture classique pour poser des questions sérieuses à la lumière des pratiques du rire et du ludisme. Dans ce sens, Dites-moi le songe de Kilito est une œuvre travaillée essentiellement par l’éclatement des genres aussi bien au niveau interne qu’externe. Ce texte publié dans la collection essai peut se lire aussi comme un essai narrativisé. En effet, l’atmosphère ludique, ironique et incertaine renforce l’impureté du texte. Au fait, l’impureté favorise également la rencontre de l’autre, car la rencontre textuelle implique celle des êtres. Ainsi, Kilito ouvre son texte et l’amène à la rencontre de diverses sensibilités littéraires. Notre réflexion s’articule autour de l’esthétique de l’impureté dans Dites-moi le songe. Nous allons analyser le concept de l’impureté pour essayer, par ailleurs, de l’étudier concrètement dans l’œuvre de Kilito. Il s’agit de soumettre Dites-moi le songe à l’esthétique de l’impureté en vue de révéler les caractéristiques que recèle cette œuvre amplement plurielle.

Mots clés

Impureté, esthétique, postmodernité, pensée, littérature, ludisme, incertitude.