La revue de la Communication et du Journalisme
Volume 1, Numéro 1, Pages 299-348

حرية الإعلام والحق في الحياة الخاصة في القانون الجزائري.

الكاتب : سميرة بلعكري .

الملخص

La liberté des médias représente un droit fondamental démocratique, et un moyen nécessaire pour fournir une protection contre les abus du pouvoir et la couverture répréhensibles par les fonctionnaires d’état. L’importance de ce point a été clairement démontrée dans les enquêtes spéciales qui ont été menée sur l’affaire Watergate qui a abouti à la chute de Richard Nixon en 1974. Donc, il n’est pas surprenant que la liberté de presse soit cette liberté que les gouvernements autoritaires tentent vivement à limiter. D’autre part, la sensibilité du journalisme et ses conséquences sur la vie des gens, impose au journaliste une certaine censure dans l’exercice de ses fonctions c’est-à-dire une sorte d’interdiction d’aborder beaucoup de sujets sensibles ; Parce que dans l’assaut publié une violation des droits qu’il faut protéger et ainsi une abstention de compromettre à certaines valeurs sociales. Le droit des individus à l’anonymat de leurs vies privées est la chose la plus importante que le journaliste doit respecter et prendre en considération. La question de la vie privée occupe une place primordiale dans la jurisprudence contemporaine où la déclaration universelle des Nations Unies des droits de l’homme a été confirmée en 1948. (droit à la vie privée). Cette déclaration a été confirmée par le huitième alinéa du traité d’Europe des droits politiques et civils à laquelle correspond le dixième alinéa qui comprend la libre expression de l’opinion. C’est ce qui nous met devant deux droits qu’il faudrait protéger, ce qui est problématique pour chaque priorité en cas de conflit ? Dans quel cas est-il permis de restreindre la liberté de la presse dans le but de protéger le droit à la vie privée ? Ou vice versa ?

الكلمات المفتاحية

الإعلام - الحياة الخاصة - حرية الإعلام - القانون الجزائري - قانون الإعلام – الحق في الإعلام.