الحوار الثقافي
Volume 1, Numéro 1, Pages 08-13

La Lecture Et Les Réseaux Sociaux D’internet : Enquête De Terrain Sur Des étudiants De 3ème Année Lmd Français De L’université De Mostaganem, Utilisateurs D’internet Et Du Réseau Social « Facebook ».

Auteurs : Saliha Ghezal .

Résumé

La rapide évolution des technologies de l’information et de la communication au court de ces dernières années, a engendré un changement dans la vie courante, la vie professionnelle. Le constat pour le monde de l’éducation qui est au centre du développement des sociétés est remarquable .Notant qu’avec l’arrivé du web 2.0 en 2005 internet a subit beaucoup de changements qui ont permis l’évolution des réseaux sociaux .Cependant les adolescents et les étudiants ont été les utilisateurs précurseurs de ce type de sites. Nous nous sommes intéressés dans le cadre de notre recherche aux compétences de compréhension et de production écrites chez les étudiants de 3ème année LMD français de l’université Abdelhamid Ibn Babis (ex : ITA) à Mostaganem. Nous nous sommes interrogés sur les apports du multimédia, en particulier Internet et les réseaux sociaux. Nos autres interrogations se sont focalisées sur leurs aptitudes en lecture car nous avons remarqué qu’ils rencontrent des difficultés dans la lecture des textes. En plus, ils déclarent eux-mêmes qu’ils ont du mal à saisir le sens des consignes adressées par leurs enseignants et des textes qu’ils doivent lire et analyser. Certains trouvent les romans qu’ils sont appelés à lire trop longs, incompréhensibles ou ennuyeux. Les plus intéressés essayent pourtant de comprendre, en utilisant le dictionnaire bilingue, d’autres vont vers la traduction (on-line) pour traduire mot à mot du français à l’arabe. Nous avons constaté qu’il y a là un véritable problème de lecture et d’écriture. Pourquoi ont-ils des difficultés à l’écrit ? N’ont-ils pas encore acquis la compétence de lire et la compétence d’écrire ? Quel est le lien entre la lecture et l’écriture ?

Mots clés

La lecture les réseaux sociaux Internet Enquête terrain étudiants LMD français de l’université Mostaganem, utilisateurs réseau social Facebook