SOCLES
Volume 8, Numéro 1, Pages 80-118

Oral Et Pratiques Plurilingues Au Liban - Etude Comparative

Auteurs : Ayoub Paulette .

Résumé

Le Liban, petit pays à vocation plurilingue et multiconfessionnel, a connu une réforme pédagogique en 1998 qui a été appliquée dans les deux secteurs éducatifs, le privé et le public. Cette dernière s’est intéressée à l’enseignement/apprentissage des langues et notamment À la compétence orale, ce qui était une nouveauté dans les écoles libanaises. C’est pourquoi nous nous sommes demandé, en forme de bilan, 20 ans après cette réforme : quels sont les différents paramètres qui déterminent de nos jours l’enseignement/apprentissage de la langue française orale au Liban ? Comment se déroulent les pratiques plurilingues des apprenants durant les cours de français ? En effet, nos enregistrements dans les classes (transcrits et analysés) nous ont montré que, quelles que soient les convictions de départ des enseignants, on est obligé de faire, dans des pratiques et interactions orales en français, une place importante aux langues maternelles des élèves. Dans la lignée de chercheurs tels que Py, Castellotti, Rispail ou Blanchet, nous analyserons donc, dans notre corpus (10 séances de français enregistrées dans 2 collèges de la région de Tripoli), comment se négocie le passage d’une langue à l’autre, quelles sont les diverses langues sollicitées, à l’initiative de qui et quel usage didactique en est fait par les enseignant-e-s. Nos observations de classes portant sur deux établissements différents, dans deux quartiers différents de notre région, nous ajouterons à notre étude une dimension comparative visant à démontrer que, selon les milieux socio-culturels, les rapports entre langues et les rapports aux pratiques plurilingues varient, autant chez les élèves que chez les enseignants, ce qui place notre propos dans une optique clairement sociodidactique. Notre corpus recueilli dans les classes sera enrichi d’entretiens menés avec des enseignants, des élèves et des directeurs d’écoles. Notre argumentation débouchera sur quelques propositions touchant à la formation des enseignants de langues.

Mots clés

plurilinguisme ; interactions verbales ; alternance codique ; sociodidactique ; didactique de l'oral